Les étudiants du master information-communication ont la possibilité d’effectuer un semestre ou une année à l’étranger au sein des universités proposées dans le cadre des accords d’échanges.
La grande majorité des départs d’études à l’étranger se fait au semestre 3 du master. Ce choix est dicté par plusieurs considérations liées à l’organisation actuelle des enseignements en information et communication qui débutent seulement au niveau de la L3.

Pour préparer leur mobilité, les étudiants sont accompagnés à différents niveau : celui de l’université, avec les réunions d’information à propos de différentes destinations, au niveau de l’UFR pour les formalités administratives et au niveau du département pour établir un contrat pédagogique. Malgré l’attrait qui ne faiblit pas des destinations anglophones, les étudiants candidats à la mobilité internationale sont vivement encouragés à choisir aussi d’autres destinations (hispanophones, lusophones, etc.) à condition d’avoir un niveau suffisant en langue d’enseignement de l’université d’accueil.

Pour améliorer ce niveau, les candidats peuvent suivre les cours complémentaires à la Maison des Langues de l’UGA qui propose aussi une certification en plusieurs langues étrangères CLES (compétences en langues de l'enseignement supérieur). Chaque année, une politique active est menée pour que tous les étudiants désireux d’effectuer un séjour d’études dans une université étrangère puisse réaliser leur projet.
globe